Home » Google veut que le monde soit plus respectueux de l’environnement avec les voyages, l’énergie et IA

Google veut que le monde soit plus respectueux de l’environnement avec les voyages, l’énergie et IA

Publicité

De nombreuses  nouvelles fonctionnalités de Google ont été présentées ce mardi par son P.-D.G. Sundar Pichai, visant à naviguer dans l’approche numérique d’un plus grand nombre d’utilisateurs de manière écologique.

Mardi, lors de la présentation presse « Sustainability » (durabilité), Google a prononcé un discours sur ses ambitions face au changement climatique. L’entreprise Mountain View a l’intention de concentrer ses efforts environnementaux dans des domaines aussi divers que l’IA, les transports, l’énergie et le tourisme. Depuis le début de l’année dernière, Google a déclaré qu’à partir de 2030, il souhaitait utiliser une «énergie sans carbone» pour faire fonctionner ses centres de données et ses bureaux dans le monde entier. Google sait qu’il n’est pas le seul à pouvoir sauver la planète. Tous les gens du monde ont le pouvoir de tout changer. Itinéraire « vert » sur Google Maps, les indicateurs d’émissions de CO2 lors de la réservation de vols sont entre vos mains. Voici le résumé des données Google.

Toutes les informations fournies par Google vers un voyage plus « vert »

Actuellement, Google s’efforce de donner aux utilisateurs la possibilité d’utiliser bon nombre de ses outils et produits. Tout d’abord, le problème auquel nous devons le plus prêter attention est le monde du voyage, la plus grande source d’émissions de CO2. Avant votre départ, vous serez notifié par Google de l’empreinte carbone de votre voyage.

L’entreprise fournit même aux utilisateurs des données de CO2 sur un vol à l’aide de l’outil de réservation de vol Google Flight. Donc, vous avez toujours la possibilité de trouver des vols adaptés qui nous tiennent à cœur et émettent moins de CO2. Plus largement, des informations sur différentes actions liées à la réduction des déchets ou à l’économie d’eau par les établissements hôteliers seront également affichées spécifiquement pour le développement durable. De plus, des informations sur les appareils les moins énergivores sont également affichées sur Google Shopping. À noter que pour promouvoir l’utilisation d’énergies propres, Google présente le programme Nest Renew destiné aux thermostats de la marque. Grâce à la fonction “Energy Shift”, les thermostats précisément compatibles peuvent déplacer automatiquement la consommation d’électricité pour le chauffage et la climatisation à un moment où l’énergie est plus propre ou simplement moins chère. Actuellement, cette fonction n’est pas encore populaire aux États-Unis, mais Google préfère cette initiative car elle tend à réduire la consommation d’énergie dans les foyers. C’est vraiment nécessaire pour être adepte de la domotique, ce qui n’est pas possible aujourd’hui.

Google recommandera le processus le plus écologique possible d’ici 2022

On va parler plus du sujet du déplacement, la cible précise que Google vise ici est la voiture, nous sommes à un moment charnière de son histoire. À partir du 5 octobre 2021 aux États-Unis, la fonctionnalité d’itinéraire de Google Maps est modifiée.

À ce moment, Google Maps affichera l’itinéraire le plus rapide du départ à la destination ainsi que l’itinéraire avec le moins d’émissions de CO2. Il vous faudra certes quelques minutes pour votre mouvement, mais cela vous permet de rejeter moins de CO2 dans l’atmosphère. Grâce à cette fonctionnalité, Google a estimé que la quantité annuelle de CO2 rejetée dans l’atmosphère est supérieure à 1 million de tonnes, soit l’équivalent de 200 000 voitures en circulation. Donc, cette fonctionnalité est également prévue en Europe à partir de 2022.

De retour dans le secteur du voyage, un nouveau moteur de recherche aux multiples options est en cours de développement par Google et sera disponible en 2022 partout dans le monde, et dès cette année outre-Atlantique. Grâce à ce moteur de recherche, l’entreprise de Mountain View souhaite permettre aux utilisateurs de trouver facilement différentes options de véhicules hybrides et électriques afin de comparer les critères et sélections de ces voitures avec d’autres modèles à essence. Pourtant, la voiture n’est pas le seul véhicule sur les routes, Google annonce également le lancement d’outils de navigation plus pertinents pour les cyclistes afin qu’ils puissent facilement trouver des stations services vélos et scooters dans plusieurs centaines villes à travers le monde via Google Maps.

Enfin, Google a informé qu’il avait mené des recherches préliminaires sur l’utilisation de l’IA pour optimiser l’efficacité des feux de circulation à l’échelle de la ville. Les recherches de l’entreprise ont été menées en Israël avec la volonté de développer des plans prédictifs des conditions de circulation et de mieux harmoniser les changements de feux de circulation. Grâce à ce test, Google a constaté que la consommation de carburant et les temps d’attente aux intersections sont réduits de 10 à 20%. La prochaine ville pour tester cet appareil pourrait être Rio de Janeiro. D’autres villes devraient avoir un plan pour suivre ces progrès de tests.

Donc, Google a décidé de fournir un maximum d’informations aux utilisateurs afin qu’ils deviennent plus respectueux de l’environnement au fil du temps. C’est une initiative qui résistera à l’épreuve du temps.

——————————–